Poésie de Lise Thibault-Beauregard – Le bal des lucioles

Je vous présente aujourd’hui le texte de Lise Thibault-Beauregard

Suzanne Therrien, Le bal des lucioles

Le bal des lucioles, Galerie Yvon Desgagnés

Le bal des lucioles

Petits points lumineux

Qui butinent amoureusement les lieux

Transposant les rayons du jour dans nos yeux

Étincelles de vie garantes de cœurs chaleureux

 

Vision incertaine du premier jour

Qui peut imaginer tant de détours

Naissant, sortir du noir pour le non-retour

Fier ou non de l’entrée dans ce monde cavalcadour

 

Explosions foraines

Jeunesse aux couleurs incertaines

Précieux trésor de porcelaine

Courtisant à une vie souveraine

 

Tranches embuées envahissantes

Esprit tourmenté, âme chevrotante

Rayures maladives sournoises itinérantes

Pêle-mêle à colorations inquiétantes

 

Premier grand amour du cœur

Promesses délaissées à contrecœur

Sentier coloré, comblé du bourlingueur

Exodes et ricochets, chemins embrumés du voyageur

 

Esprit créatif, imagination, jardin sans limite

Fantaisies pour les yeux aux nuances inédites

Évasion de pensées à gravitation satellite

Tableau à expression implicite

 

Prendre le temps d’imaginer la vie à travers l’inanimé

©Lise Thibault-Beauregard

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s